Actualités

Gandahar n°5 : Intelligence végétale

Comme annoncé il y a seulement quelques jours lors de mon bilan 2015, ma nouvelle « Symbiose » écrite en réponse à l’Appel à Texte de Gandahar sur l’Intelligence végétale a été acceptée dans l’anthologie.

Intelligence végétale

La magnifique couverture de la revue (signée Séverine Pineaux) vient d’être dévoilée et celle-ci est d’ors et déjà disponible à la précommande sur le site, même si les expéditions n’auront lieu que fin janvier.

« Déclarer que quelqu’un a le QI d’une plante revient à le traiter d’idiot. C’est dire à quel point l’intelligence végétale n’est pas reconnue, tout cela parce que les plantes paraissent immobiles et muettes. Et pourtant, elles sont capables de communiquer, de s’adapter à leur environnement, de changer de comportement si les circonstances l’exigent. N’est-ce pas là une des définitions de l’intelligence ?

Nous verrons ainsi, dans ce numéro, des plantes qui renaissent envers et contre tout, des plantes qui marchent, qui se battent, qui prennent le contrôle d’une planète. Et puis nous les verrons aussi de l’intérieur, tellement autres… grâce à l’imagination, l’empathie, la réflexion et bien sûr la plume particulière de quinze auteurs différents.

En guise de prémisses au printemps, nous vous offrons ici de très vertes lectures. »

J’espère que vous vous laisserez tenter par cette anthologie hautement originale et que vous passerez un agréable moment !

Ma nouvelle : Symbiose

Il est plante, il pousse, se nourrit d’eau, de minéraux et de soleil. Il perçoit le monde à travers son lié, cette créature vive et mouvante à la fourrure rousse. Jour après jour, saisons après saison…

1 réflexion au sujet de “Gandahar n°5 : Intelligence végétale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.