Vieux livres sur une étagère.
Archives

Bilan annuel 2015

Un an après l’ouverture de ce blog, il est temps de faire un bilan littéraire de l’année 2015 !

Bilan chiffré :

Tout d’abord, le plus facile, ce que l’on peut compter !

  • 2 romans écris :
    • Les yeux du Guérisseur, T2 du Cycle de la Manticore. Ce premier jet attend son tour pour une réécriture complète à cause des nombreuses incohérences de l’histoire et de son style encore très brouillon.
    • Le Compagnon de la Manticore, T3 du Cycle de la Manticore. Un peu moins brouillon que le précédent. La fin mérite quand même d’être développée.

 

  • 3 romans commencés :
    • Le mélange des couleurs, un one-shot, roman d’anticipation dystopique centré sur l’art (en pause). Imaginez un futur où tout le monde est artiste, mais où toutes les œuvres se ressemblent. Quel serait la place d’artistes véritables dans cet univers formaté, où un mode de vie idéal cache un manque fondamental de liberté ?
    • Le Conseil des Erudits, T4 du Cycle de la Manticore (en pause jusqu’à ce que je me décide à prendre à bras le corps cet imbroglio politique pour en faire quelque chose de cohérent).
    • Habemus papam, un one-shot post-apocalyptique dans un univers envahi par les démons et dirigé par l’Eglise. Un prêtre guerrier doit comprendre pourquoi l’eau bénite ne fonctionne plus sur les démons, avant que ceux-ci ne détruisent son monde.

 

  • 4 nouvelles écrites dont 3 ont été acceptées pour publication dans des revues. À paraître en 2016 !
    • Nymphéas, présentée pour l’AT « Eau » de Vers à lyre. En attente de réponse.
    • La collectionneuse (univers de Le mélange des couleurs), présentée pour l’AT « Âtres et bougies » de Transition. En attente de corrections éditoriale.
    • Symbiose, présentée pour l’AT « Intelligence végétale » de Gandahar. Parution prévue en janvier 2016.
    • Ce qui nous lie (univers de Habemus papam), présentée pour l’AT « Du plomb à la lumière » de Mille saisons. Parution prévue en mars 2016.

 

  • 1 roman corrigé suite à des béta-lectures et désormais en cycle sur CoCyclics* pour une révision globale.
    • Le fils de l’Ange, T1 du Cycle de la Manticore.

 

  • 17 articles publiés sur ce blog, soit un peu plus d’un par mois. Je vais essayer de continuer comme ça, voire d’augmenter un peu le rythme.

 

L’écriture :

Difficile de faire un bilan précis sur le plus important, la manière d’écrire. Pourtant, il me suffit aujourd’hui de rouvrir un fichier écris en début d’année pour avoir envie de me cacher. J’en déduis que le bilan est plutôt positif !

Cette année a été ma découverte du forum de CoCyclics, « La mare aux nénuphars ». Il m’a permis, en seulement quelques mois, d’améliorer de manière visible et évidente mon écriture ; de la rendre plus légère, plus percutante, moins maladroite (pour l’orthographe, c’est pas encore ça, mais j’y travaille toujours). Je ne remercierais jamais assez les grenouilles pour toute l’aide qu’ils m’apportent au quotidien.

 

Les lectures :

Du point de vue lecture, pas mal de découvertes, en particulier celle de l’univers de la littérature SFFF francophone à travers les grenouilles. J’ai donc commencé une collection toute neuve de livres dédicacés.

  • Mention spéciale à Paul Béorn dont les livres m’ont littéralement happés. Je pense par exemple à Le 7ème guerrier mage.
  • La découverte du roman épistolaire grâce à Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos.
  • De nombreux romans en cours découverts sur la mare, et qu’il me tarde de voir publiés !

 

Les rencontres :

Entraînée par le formidable élan des grenouilles, les rencontres IRL et salons littéraires ont pris cette année une vraie dimension.

  • Les Imaginales en mai, un week-end incroyable que je compte bien renouveler l’an prochain.
  • Des rencontres mensuelles à Paris qui sont devenues une véritable tradition.
  • Les Utopiales de Nantes qui restent un incontournables, mais dont j’ai abordé les conférences d’une toute autre manière.

 

Un bilan qui est donc très positif pour cette première année 100% écriture. Reste à poursuivre les efforts sur l’année 2016, avec si possible une meilleure avancée sur les corrections (parce que les 1er jets commencent à sérieusement s’accumuler). Peut-être, en étant très optimiste, un cycle de correction bouclé pour Le Fils de l’Ange afin de le proposer enfin à l’édition ? Et pourquoi pas, un peu plus de place laissée à mes autres activités qui ont eu une sévère tendance à fondre en 2015…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.