Vieux livres sur une étagère.
Archives

Si on faisait des math (bis) ?

La suite de l’article sur mes statistiques d’écriture (non, ne pleurez pas ! Promis, après j’arrête !). Voici donc les chiffres appliqués à mes romans !

Ecriture et publication

Nombre de textes terminés (premier jet toujours) : 4 (soit 50%)

Nombre de textes en pause (de durée indéterminée) : 4 (soit 50%)

Nombre de textes corrigés et soumis aux éditeurs : 0

Nombre de projets futurs : 1

Actuellement, mon projet principal est la réécriture complète de mon tout premier texte : Le fils de l’Ange, T1 du cycle du Tisseur. J’espère donc avoir un texte en soumission d’ici la fin de l’année.

Taille des romans (sur les 4 terminés)

Texte le plus court : 371 ksec

Texte le plus long : 713 ksec

Moyenne : 501 ksec

Le fils de l’Ange reste de loin mon texte le plus long, et jusqu’à présent mon seul mammouth.

Univers

Anticipation : 2 (soit 22%)

Fantastique : 1 (soit 11 %)

Fantasy : 6 (soit 66%)

Oui, la fantasy a encore gagné !

Le plus : Nombre de romans se déroulant dans un même univers : 5 (dont 4 appartenant au Cycle du Tisseur et un projet indépendant se situant dans un autre pays).

Style d’écriture

Romans avec 1 pdv : 1 soit (soit 11%)

Romans avec 2 pdv : 4 (soit 44%)

Romans avec 3 pdv : 2 (soit 22%)

Romans avec 4 pdv : 2 (soit 22%)

J’ai tendance à augmenter les pdv sur les romans les plus récents. Celui avec un seul pdv étant le tout premier que j’ai entamé (mais toujours pas terminé). Et toujours pas d’omniscient !

Le plus : Nombre de prophéties énoncées : 2

Les personnages, le genre et la sexualité

Nombre de narrateurs masculins : 15 (soit 83%)

Nombre de narrateurs féminins : 2 (soit 11%)

Nombre de narrateurs non binaires : 1 (soit 5%)

Oui, je sais…

Nombre de narrateurs hétérosexuels : 9 (soit 50%)

Nombre de narrateurs gay : 5 (soit 27 %)

Nombre de narrateurs bisexuel : 3 (soit 16%)

Nombre de narrateurs assexuels : 1 (soit 5%)

Le nombre de narrateurs gays explique la faible représentation des femmes, non? Surtout lorsque l’on sait que 6 textes sur les 9 sont des histoires d’amour.

Les personnages : handicap, âge et classe sociale

Nombre de personnages aveugles : 1 (soit 5%)

Nombre de personnages handicapés moteur (boiterie prononcée, paraplégie) : 2 (soit 11%)

Donc 16 % de personnages handicapés physiques.

Personnages de moins de 20 ans : 4

Personnages de plus de 50 ans : 3 (dont 1 que l’on rencontre avant ses 20 ans ^^)

Personnage de classe sociale très élevée : 3 (dont 1 roi)

Personnages de classe sociale pauvre : 4

Le plus : 1 personnage fumeur, mais aucun alcoolique ou drogué (même si j’ai quelques fumeurs de joints occasionnels)

Les peuples

Narrateurs blancs : 13 (soit 72 %)

Narrateurs « basanés » (ethnie de type Afrique du nord) : 4 (soit 22%)

Narrateurs noirs, asiatiques ou amérindiens : 0

Là, j’avoue que j’aurais des choses à revoir. Même si les univers utilisés (en général médiévaux) expliquent en partie ce fait.

Les religions

Peuples de religion catholique : 2 (soit 33%)

Groupuscule de religion protestante : 1 (soit 16%)

Peuple fondamentalement athées : 1 (soit 16%)

Peuples à la religion inventée se rapprochant du Boudhisme : 1 (soit 16%)

Peuples à la religion inventée se rapprochant de l’animisme : 2 (soit 33%)

Autres religions : 0

Les religions font partie du décors de mes mondes. Ce sont des éléments de culture que je considère indissociables de mes textes de Medieval fantasy.

Si on résumait tout ça ? 

Donc, si sur les nouvelles j’ai une bonne diversité de personnages, mes romans pèchent par manque de femmes et d’ethnies non blanches. Par contre, le handicap et les LGBT sont bien présents. On voit tout de suite mes domaines de prédilection.

A retenir, l’absence de roman corrigé et prêt à être soumis aux éditeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.