Bannière de la catégorie "Griffes et crocs"
Griffes et crocs

Griffes et Crocs

Des griffes sombres creusent frénétiquement la terre et les feuilles mortes, déposent l’odeur de la louve sur les racines et les pierres autour, marquent sa présence et son territoire. Elle relève un museau couvert de terre. Encore vous ?

Photo de loup

Me voici donc pour vous présenter la seconde catégorie de cette nouvelle version du blog : Griffes et Crocs. Alors je vous arrête tout de suite. Non, il n’y aura pas de sang, de combat à mort ou d’entrailles répandues dans ces articles. Désolé. Vraiment. Ma Muse sadique a promis d’être sage et de ne pas trop empiéter sur ce blog.

Dessin de triton

Un ricanement s’élève depuis un rocher non loin. Un coup de croc bien senti, et un triton s’extrait de sa cachette pour disparaître dans le plan d’eau le plus proche. Bon débarras ! Donc, je disais…

La catégorie Griffes et crocs correspond elle aussi à une revisite de certains articles déjà présents sur ce blog : mes conseils d’écriture. Comme les griffes et les crocs sont les outils de la louve, je vais ici vous présenter ma petite boite à outils d’écriture.

Cependant, je vais m’efforcer d’éviter les longs articles analytiques comme j’ai pu le faire jusqu’à présent. L’idée ici, ce serait de trouver un format plus court, moins formel, quitte à découper les grands principes en notions simples et rapides à développer.

Je vais donc fouiller dans le sac magique de Mary Poppins et en sortir des petits articles présentant tantôt des techniques d’écriture proprement dites (le tell, les dialogues, les descriptions…), tantôt des outils concrets (logiciels, BuJo, sablier…), tantôt des aides à la motivation et à l’inspiration (exercices, rituels…). Le tout dans des formats courts et simples tirés de mes propres expériences. Je vais donc sans doute reprendre à zéro tout ce que j’ai pu explorer jusqu’ici, avec juste une approche un petit peu différente.

Une gageure, parce que ce n’est pas vraiment un mode de fonctionnement naturel pour la scientifique que je suis. Mais… mais c’est une manière de faire qui résonne énormément avec mon état d’esprit actuel et mes réflexions sur la simplicité et le partage. Je vais donc essayer de m’y tenir et de vous proposer un réseau de notions entrelacées et interconnectées les unes aux autres comme les fils d’une toile d’araignée. En espérant que cet ensemble finisse par créer un dessin complexe et cohérent. Et utile, bien sûr !

Photo de toile d'araignée

Voilà pour Griffes et crocs ! La semaine prochaine, je vous présenterai une troisième catégorie qui reprend également certains principes d’articles que j’écrivais déjà, encore une fois un peu remaniés : Hurlements. Et je finirai le jeudi suivant avec la présentation de la véritable grande nouveauté de la rentrée ! A jeudi prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.