Artiste, Rencontres

Deux petits contes zen

Ce week-end, j’ai découvert deux petits livres (des novellas plus que des romans, en réalité) dont j’avais envie de parler ici. Ce sont deux histoires d’inspiration très différente, l’un se déroule au Japon, l’autre dans le quartier juif de Paris.Tous les deux écrits par Eric-Emmanuel Schmitt.

Cependant, l’atmosphère est relativement similaire et m’a fait penser à des petits contes zen. Des histoires facile à lire, résolument optimistes, inspirés de spiritualité et de liberté. Les personnages simples et pourtant profondément humains et cohérents portent des histoires courtes et touchantes, qui poussent à voir le bon côté de la vie. En cela, ces livres m’ont un peu fait penser au livre de Baptiste Beaulieu dont j’ai déjà parlé ici : Alors vous ne serez plus jamais triste.

Sans plus attendre, voici les livres en question :

SUMO_couv_qxd_001_001.5E1L91

« Sauvage, révolté, Jun promène ses quinze ans dans les rues de Tokyo, loin d’une  famille dont il refuse de parler. Sa rencontre avec un maître du sumo, qui décèle un « gros » en lui malgré son physique efflanqué, l’entraîne dans la pratique du plus mystérieux des arts martiaux. Avec lui, Jun découvre le monde insoupçonné de la force, de l’intelligence et de l’acceptation de soi. Mais comment atteindre le zen lorsque l’on n’est que douleur et violence ? Comment devenir sumo quand on ne peut pas grossir ? Derrière les nuages, il y a toujours un ciel… »

monsieur-ibrahim-et-les-fleurs-du-coran-750074

« À treize ans, Momo se retrouve livré à lui-même. Il a un ami, un seul, Monsieur Ibrahim, l’épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : La rue Bleue n’est pas bleue. L’arabe n’est pas arabe. Et la vie n’est pas forcément triste… »

Ces deux textes font partie du Cycle de l’invisible. Un cycle qui comprends actuellement six récits qui traitent des religions (on y trouve aussi Milarepa, Oscar et la Dame rose, L’Enfant de Noé et Les Dix Enfants que madame Ming n’a jamais eus).

Des histoires qui nous ouvrent sur des cultures et des croyances. Pas de dogmes ni de jugements, mais une vision épurée, spirituelle et humaine de la religion. À découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.