Vieux livres sur une étagère.
Archives

Croyances et Pouvoirs en Valone : Le fils du Cobra

Inventer un monde de fantasy, c’est inventer des croyances, des pouvoirs magiques (souvent) et la culture et la symbolique qui va avec tout ça. Voilà donc un article pour décortiquer un peu cette partie de l’univers que j’ai façonné pour mes premiers romans : la série du Tisseur avec le tome 1 actuellement en corrections : Le fils du Cobra.

La Destinée :

La Destinée est ce que Valone a de plus proche d’une divinité. La frontière est floue entre élément naturel et individualité pensante. En effet, en grande partie à cause des prophéties, ils ont souvent tendance à considérer que la Destinée attends quelque chose d’eux. On retrouve d’ailleurs cette idée dans certaines de leurs expressions  :
-Par la Destinée
-Ce que Destin veut…

Cependant, leur classe «théologique », à savoir les prêtres et les Devins, ont plutôt tendance à considérer la Destinée comme un ensemble de fils d’avenir qui s’entrecroisent. Des chemins avec une plus ou moins forte probabilité d’apparition, mais sans volonté affirmée d’imposer aux hommes telle ou telle voie. Le symbole de la Destinée représente alors également le « cosmos », le « tout », que ce soit tout ce qui existe physiquement (l’univers, même s’ils n’en ont qu’une représentation assez flou) ou l’arbre de tous les possibles.

Le symbole représentant la Destinée est composée des 5 virgules symbolisant les 5 éléments, liées en leur centre et entourée d’un cercle.

IMG_9087.JPG

Les éléments :

Un autre pilier fondamental de leur culture est une forme de vénération des éléments. Encore une fois, il ne s’agit pas d’une religion à proprement parler. Les éléments sont considérés comme étant les piliers du monde et possèdent une dimension énergétique qui explique les différents pouvoirs existants.

Les éléments sont au nombre de 5  :
-La Terre
-L’Eau
-L’Air
-Le Feu
-Le Vide

Certains évènements astrologiques vont venir renforcer l’énergétique liée à tel ou tel élément. Les pouvoirs associés gagneront en puissance au cours de ces périodes.

-Le solstice de saison chaude est un jour solaire. Sa journée renforce donc la puissance des éléments affiliés : le feu et l’air.
-Le solstice de saison froide est un jour lunaire. Sa nuit renforce donc la puissance des éléments affiliés : la terre et l’eau.
-Les deux équinoxes constituent l’équilibre parfait des cinq éléments. Ainsi, tous seront renforcés lors de ces jours et nuits.
-Il existe une fête populaire nommée « nuit des pouvoirs » qui a lieu tous les sept ans aux environs de la période de l’équinoxe des moissons. Il s’agit d’une période à très fort potentiel énergétique sur la totalité des éléments lié au passage d’un astéroïde au plus près de leur planète. La date exacte est calculée à l’avance par des érudits spécialisés dans l’étude des astres.

Les pouvoirs et la symbolique des éléments  :

Chaque pouvoir en Valone est liée à une symbolique élémentale. Ce qui explique que la puissance des divers pouvoirs fluctue en fonction de l’énergétique naturelle.
Elémental de terre = Terrestre. Maîtrisent l’élément Terre et la métamorphose en une espèce de mammifère.
Elémental d’eau = Aquatique. Maîtrisent l’élément Eau et la métamorphose en une espèce de reptile.
Elémental d’air = Aérien. Maîtrisent l’élément Air et la métamorphose en une espèce d’oiseau.
Elémental de feu. Un pouvoir éteint depuis des centaines d’années. Ils maîtrisaient l’élément Feu et la métamorphose en une espèce de dragon. On suppose que la quasi-extinction des espèces draconiques a bouleversé l’équilibre général de cet élément. Ainsi, la puissance des élémentaires de feu a décliné au fil des générations, se transmettant de moins en moins souvent à la descendance jusqu’à l’extinction.
-Liseur de vide = Devin. Le vide représente la clairvoyance permise par l’absence d’interférences extérieures et le replis sur soi. Le pouvoir lié à cet élément permet une si grande clairvoyance qu’il autorise à discerner les voies de l’avenir.
-Fondateurs d’équilibre = Guérisseurs. Ils possèdent un lien faible mais équilibré avec chacun des éléments naturels. Ces liens se retrouvent d’ailleurs dans le détail de leur pouvoir  : Terre (stimulation des chairs), Eau (drainage des accumulations d’humeur), Air (lecture et influence sur les auras), Feu (pouvoir de cautérisation), Vide (lecture du corps et de son équilibre).
-Elémental global = Manticore. Maîtrise les 4 éléments de base avec une limite pour le Feu qui nécessite bien plus d’énergie que les autres à cause de ce déséquilibre naturel. Ils ne possèdent que les métamorphoses héritées de ses parents.

Le cas particulier de la prêtrise   :

La prêtrise n’est pas liée à un quelconque élément. Elle possède pourtant son propre symbole qui est un cercle vide. Ce cercle est celui qui entoure le symbole de la Destinée. Il représente le lien qui unit chaque élément du « tout ». Retrouvez plus d’informations sur le rôle des prêtres dans cet article.

L’après-vie :

Les Valonais ne croient en une véritable Après-vie. Leur conception de la mort est également liée à l’énergétique et correspond à une forme de réincarnation non individualisée. Chaque naissance serait une énergie tirée du tout, ainsi, à la mort, l’énergie de la personne retournerait dans le tout pour être à nouveau utilisée. Le seul élément en faveur d’une réincarnation individuelle est la résurgence du phénomène d’apparition d’une Manticore sur un cycle d’environ 350 ans. Cette particularité fait que certains membres du peuple considèrent qu’il existe une réincarnation vraie des individus décédés au cours des générations suivantes.

Lors du décès, il existe plusieurs techniques pour disposer du corps en fonction de la région. Chez les militaires et dans les grandes villes, la technique la plus courante est la crémation. Dans les campagnes, il est courant que les corps soient enterrés dans les champs pour nourrir la terre. Les marins sont couramment rendus à la mer et les habitants du désert laissent souvent les corps à même le sol, comme une offrande au désert et à ses charognards.
La cérémonie funèbre a pour première vocation de favoriser le deuil des proches, puisqu’il n’existe pas de véritable croyance en une après-vie.

Les liens entre croyance et culture  :

Il existe 4 fêtes traditionnelles d’importance qui correspondent aux solstices et équinoxes. La plus importante est celle du solstice de saison froide car il correspond au début de la nouvelle année. Lors de chacune de ces fêtes, les deux Conseils organisent un bal commun où ils invitent les membres influents de la société valonaise. Un buffet est également offert à tous les habitants aux pieds des bâtiments des Conseils. Traditionnellement, seuls les foyers pauvres assistent à ces buffets car les familles plus aisées préfèrent organiser leurs propres réceptions.
Il existe une unique autre fête officielle. Il s’agit du jour de la Manticore qui fête la victoire de Valone lors de la guerre contre Myr.

D’autres fêtes plus populaires existent, telle que la nuit des pouvoirs et la fête des moissons.

Pour suivre ce blog et en savoir plus sur Valone et mes projets d’écriture, n’hésitez pas à aimer ma page facebook ou mon compte twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.