Bannière de la catégorie "Hurlements"
Actualités, Hurlements

Bilan 2019, une année de corrections

Il semble que je sois un peu en retard pour mon traditionnel bilan biannuel, possiblement parce que je ne savais pas vraiment quelle forme lui donner. Simple bilan de fin d’année ? Bilan de fin de décennie ? Projets et objectifs ? Au final, j’ai relu mon bilan de l’année dernière et je crois que je vais reprendre ce format.

Qu’ai-je fait en 2019 ?

Mon objectif général de simplification n’est pas une grande réussite. Certes, j’ai travaillé moins cette année. Simplification du temps. Ce qui aurait sans doute été beaucoup plus efficace si je ne m’étais pas mise autant la pression sur mon boulot. J’y travaille, j’espère que je parviendrais à avoir une année 2020 plus posée. Concernant mon espace, le bordel est plus présent que jamais mais ça ne devrait pas durer ! Nous refaisons entièrement notre appartement ce printemps, et j’aurais enfin un espace à moi accueillant à aménager selon mon goût. Je croise les doigts ! Peu de progrès sur la simplification de ma consommation, même si je fréquente de plus en plus les magasins vrac et bio. Je croise les doigts pour que le fait d’avoir une nouvelle cuisine m’aide à prendre de meilleures habitudes d’achat et d’alimentation !

Concernant l’écriture, j’étais pleine de motivation et remplie d’un petit peu trop d’objectifs un petit peu trop optimistes début 2019… Résultat, si je regarde ligne par ligne ce que j’avais prévu de faire, c’est un petit peu un très gros fail.

Mais… ça ne veut pas dire que je n’ai pas avancé, au contraire !

  • Prison Putsch : Les corrections éditoriales ont été plus longues et plus complexes que prévu. Fort heureusement, j’en suis désormais à la dernière étape (j’attends le Bon À Tirer).
  • Jours Rouges est une victoire aussi, car je l’ai terminé, corrigé et envoyé.
  • Spirite est en cours de corrections, nous devrions terminer la grosse passe sur le fond d’ici la fin du mois.
  • Triade, Painful Hunt, Freedom Maze, Le carré brisé et Habemus papam n’ont pas avancé.

Trois romans corrigés en 6 mois, donc une correction éditoriales en plusieurs passes successives, ce n’est finalement pas si mal. Et le fait d’avoir « clôturé » de grandes étapes sur plusieurs projets en cours, ça me libère énormément de disponibilité mentale pour entamer la nouvelle année avec ce qu’il faut de temps et de motivation toute neuve !

Mon objectif 2020 : l’ancrage

Tout au long de l’année 2019, des opportunités se sont présentées, m’offrant enfin des ouvertures sur du plus long terme. Alors, cette année, il est temps de jeter l’ancre. M’installer vraiment dans cet appartement que je sais que je ne quitterais plus, me tranquilliser par rapport à ce boulot dans lequel je souhaite rester, consolider ma carrière d’autrice débutante et les partenariats entamés avec mes maisons d’édition, instaurer pour de bon les habitudes et les routines de bien-être qu’il me manque.

Bateau à l'ancrage
Image par Foundry Co de Pixabay

Bref, en 2020, j’espère pouvoir enfin me poser, souffler, avancer à mon rythme sans crainte que tout s’effondre sous mon poids à chaque pas. Et commencer à me reconnaître dans celle que je veux être dans 10 ans.

Et concernant l’écriture ? Voilà ce que je glisse sur mon plateau de travail pour 2020 :

  • Freedom Maze, son écriture est ma priorité de début d’année !
  • Spirite et ses corrections éditoriales.
  • Painful Hunt que je dois revoir et transmettre à mes éditrices.
  • Le carré brisé, roman jeunesse écrit aux 2/3 et qui attend toujours que je le reprenne.
  • Habemus papam, depuis le temps que je promets de le corriger, je ne sais pas si j’y crois encore…
Vaisseau trois-mats.
Image par WikiImages de Pixabay

Bien entendu, quelques personnages se tiennent à l’affût dans ma tête, attendant la moindre inattention pour venir voler la vedette à un projet de longue date. Muse les tient à l’œil (à la réflexion, c’est peut-être ça le problème…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.