Bannière de la catégorie "Errances"
Errances, Identités

Faire un tatouage

Cette décision, j’ai mis longtemps à la prendre. De par mon éducation, j’ai craint le côté indélébile, l’altération de mon corps. Il m’a fallu des années pour relativiser cette crainte. Mais aujourd’hui, je vois les marques qui s’accumulent, je connais et accepte mes faiblesses et mes limites. En bref, je réalise à quel point mon corps est de base imparfait et le sera de plus en plus.

Photo de tatouage en cours de réalisation.
Image par ilovetattoos de Pixabay

C’est pour ça que je m’apprête à le changer. De tout ce qui déforme ma peau et ma silhouette, un tatouage est la seule chose que je peux choisir. Et c’est pour moi un moyen supplémentaire d’habiter et de revendiquer ce corps qui m’a été donné.

Que peut-on faire de plus essentiel à notre enveloppe charnelle, faillible et périssable, que de la métamorphoser en une oeuvre d’art éphémère qui ne nous survivra pas ? (Oui, aujourd’hui je donne dans le lyrisme. Sorry, not sorry.)

Photo de loups dans uen forêt, avec de grandes feuilles d'érable qui tombent, ambiance bleutée très fantasmagorique.
Image par Jonny Lindner de Pixabay

Alors par mes mots et à travers l’interprétation et la sensibilité artistique d’un autre, je revendique enfin mon corps en y imprimant mon identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.