Bannière de la catégorie "Hurlements"
Coulisses, Hurlements

Atelier perché

Après 3 bons mois (voire 4) d’absence, je fais mon retour en vous annonçant une grande nouvelle !

En effet, je me suis retrouvée cette année en désaccord avec les décisions des administrateurs du forum d’écriture sur lequel je suis depuis plus de 5 ans. Par chance, je n’étais pas seule dans mon désaccord. Alors une décision folle a été prise : si notre forum actuel ne nous convenait plus, nous allions créer le nôtre !

J’ai d’abord été réticente, car quelle place pouvait se faire une toute jeune plateforme dans l’univers déjà foisonnant des forums d’écritures ? Mais j’ai vite réalisé mon erreur. Ce forum dont nous avions envie, il offrait quelque chose qui manquait vraiment : l’intersection de l’écriture et des problématiques sociales actuelles. Et c’est dans cette direction que nous avons choisi d’aller, de manière franche et assumée. Après tout, pour ceux qui ne souhaiteraient pas travailler ces thèmes, il y a foison d’autres lieux pour exercer leur plume.

3 mois de folie, 50 personnes, 7600 messages, des heures et des heures à débattre, échanger, proposer, chercher des solutions, lancer des sondages (des dizaines de sondages)… Je n’ai pas toujours pu me consacrer à cet espace autant que je l’aurais voulu, car je n’ai pas soudainement trouvé pour ça le temps et l’énergie qu’il me manquait pour mes corrections. Mais j’avais confiance en mes compagnes et compagnons d’aventure. Alors j’ai participé à la hauteur de mes possibilités, sans culpabiliser sur ce que je ne pouvais pas faire.

Bannière du forum "l'atelier perché". Sur fond de feuilles mortes, un arbre stylisé avec un livre ouvert à son pied et une cabane dans ses branches. Titre du forum en vert.

Et on l’a fait. L’atelier perché est né. Un forum où l’on peut travailler avec rigueur et sérieux tous les genres de textes. Mais surtout un lieu pour échanger, pour discuter, pour apprendre à connaître ces membres de minorités qui nous sont parfois si éloignées, pour découvrir leurs textes, pour pouvoir les inclure dans les nôtres avec respect, sans chercher à prendre leur place. Juste créer un échange, un dialogue entre nos vécus, nos idées, nos univers et nos arts.

Alors, qui que vous soyez, venez visiter l’atelier et y écouter les multiples voix qui le compose. Et, avec respect, faites entendre la vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.