Vieux livres sur une étagère.
Archives

Ma muse est devenue folle…

Tout d’abord, je voulais vous annoncer que je viens de terminer le premier jet du tome 2 du Fils de l’Ange : Les yeux du Guérisseur.

Un premier jet très maladroit et rempli d’incohérences qui va me demander un travail de révision phénoménal, mais le gros de l’histoire est là. En parallèle, je travaille actuellement à produire une troisième version du Fils de l’Ange avec les précieux conseils de mes amies grenouilles. Dès que celle-ci sera terminée, j’enchainerai sur la première relecture des Yeux du Guérisseur.

Quel rapport avec ma muse me direz-vous? Le point final de ce roman n’est pas posé depuis dix jours que ce n’est pas une, mais deux histoires que muse s’amuse à monter dans ma tête. Une idée de dystopie (pour ceux qui connaissent, c’est dans le style Le meilleur des mondes de Huxley) me trotte depuis quelques temps déjà et j’avais prévu d’en faire mon prochain projet. Époque approximative de l’histoire : dans 500 ans. Le soucis? Muse ne semble toujours pas décidée à quitter Valone et la trame d’un troisième tome se crée peu à peu dans mon esprit (pour une histoire qui était censée être un one-shot, vous avouerez que c’est ballot), sans en faire disparaître la dystopie ! Vu la différence de contexte, vous imaginez le bazar ! Pas étonnant que je flirte depuis quelques jours avec l’insomnie…

Il est évident que je ne pourrais pas mener les deux projets en même temps, il va me falloir choisir. Je ne suis cependant pas convaincu que ce choix m’appartienne. Poursuivre sur l’univers de Valone pourrait sembler logique, surtout avec les corrections en cours sur deux autres romans de cet univers (allez, je peux le dire maintenant, de ce cycle). Pourtant, je ressens le besoin de prendre du recul avec ce monde, ces personnages… d’autant que la direction que semble prendre ce tome 3 me fait peur. Je n’aime pas ce que voit muse, pas du tout, et je n’y peux rien. Ce troisième tome s’écrira que je sois ou non d’accord, c’est désormais une évidence. Muse m’accordera-t-elle un délais pour me changer les idées le temps d’une petite excursion dans le futur? Je l’ignore encore, je travaille à la convaincre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.